Lieu de l’incident : Site minier de Namoya, Bangubangu, commune de
Salamabila, Territoire de
Kabambare, Province de Maniema.
Date et Heure de l’incident : Le 24/05/2018 de 04h00’ du matin à 15h00’
Date de vérification : Lundi, le 28 mai 2018
Narratif (Contexte) de l’incident
Un affrontement armé a été signalé ce jeudi 24 mai 2018 à 4h00’ du
matin et a opposé la PNC et
FARDC contre les mai-mai Malaika de Sheik et ceux pro – Yakutumba.
Actuellement, le bilan serait
d’un colonel PNC tué et dont le corps a été acheminé à Kinshasa pour
enterrement, 18 militaires et
policiers tués dont 2 policiers grièvement blessés et 5 civils tués
par balles réelles.
La population de cet axe et ses environs en déplacement est estimée à
168000 personnes et se serait
déplacé certains dans la brousse, d’autres vers les localités de
Kilembwe et Tubangoye, d’autres
encore vers Maimoto et Matete.
Ces IDPs n’ont jusqu’à ces jours pas reçu d’assistances de la part de
la communauté humanitaire.
Il convient de rappeler que la population civile de la commune de
Salamabila est depuis plusieurs
mois alertée sur les possibles attaques perpétrées par les mai-mai
contre les FARDC et la PNC
commises à la garde du site minier de Namoya Mining. Ces alertes
voudraient aviser les responsables
de la communauté Bangubangu sur le non tenu des promesses de la part
de la Société Banro.
Il convient de savoir ici que plusieurs rencontres ont été initiées
par les responsables ecclésiales de
Salamabila sur les conflits opposant cette société aurifère aux
différents groupes de la province sur
diverses revendications de la communauté Bangungu mais en vain.
Nous apprenons qu’il y a certains partenaires qui envisagent de réunir
les parties aux conflits pour
une solution idoine dans les prochains jours en facilitant les
rencontres entre les parties.
Nous vous informerons de la suite de cet incident selon que les
éléments nous seront partagés par
nos collègues sur terrain.
ACTION ENTREPRISE
– Alerter la communauté humanitaire du Sud-Kivu et du Maniema par la
rédaction du présent rapport
de suivi d’incident,
– Nos moniteurs sur terrain sont à pieds d’œuvre pour faire
l’enregistrement des IDPs et rapporter,
– Sensibiliser la population de Maimoto, Tubangoye, Kilembwe et Matete
de bien accueillir les
personnes déplacées de Salamabila.
Fait à Bukavu, le 28 mai 2018.