Bonaventure Ngoy/UDHDA  31/05/2018

FRONTIER SA décline la responsabilité d’être auteur du tarissement de la source en se basant sur les données fournis par ses experts. Cette entreprise demande à la communauté de Sakania à faire la contre expertise  pour prouver son inculpation. Chers camarades, avant traduire en justice cette société, il nous faut d’abord chercher les experts afin de prouver la responsabilité de FRONTIER SA dans ce dossier de Lubembe. Nous comptons sur vous camarades dans la recherche des experts afin que une étude soit faite .